31 mai 2014

Alfred Hitchcock présente... Le Visiteur du soir [Histoires Epouvantables]

Ah que coucou !

C'est l'histoire d'une rencontre... une rencontre entre une gentille vieille demoiselle : Miss Emmy Rice, et un charmant jeune homme : Mr Gerald Musgrove qui se prend d'une si tendre affection pour cette vieille fille (qu'il surnomme "Tantine") qu'il lui rend visite tous les soirs et dîne avec elle... Miss Emmy en est si attendrie qu'elle décide, lorsqu'il lui propose d'écrire son testament, de lui léguer la montre en or de son père... Mais voilà qu'un soir, où il vient manger en compagnie de sa "cousine" Mildred que Miss Emmy entend...
Si vous voulez savoir quoi, lisez cette nouvelle :
 
accessible à la lecture/téléchargement en cliquant ici
Format : pdf
(logiciel fourni gratuitement par son concepteur : Adobe)
Langue : Français
 
Bonne lecture !
 
Bisous,
@+
Sab

30 mai 2014

Disparition du SABLE = DANGER pour l'environnement



Ah que coucou !

Lorsque nous étions enfants, nous avons tous joué dans un bac à sable et ceci, que nous vivions dans une maison avec jardin ou dans un appartement. Pour certains, nous avons même lorgné le tas de sable que des maçons déposaient dans les alentours et nous attendions avec impatience l'autorisation d'aller y jouer en espérant que les maçons allaient nous en laisser suffisamment ;)... Tout ce sable, utilisé pour la fabrication du béton, par exemple, provient surtout des plages de ces pays dits "en voie de développement" tout en étant estimé être une ressource sans fin tellement la terre en est recouverte. Pourtant cette manne est-elle réellement "sans fin" ? Pouvons-nous continuer à piller la nature : surtout pour alimenter un secteur immobilier en crise ? Y a-t-il d'autres alternatives à ce sable ?
 
Et bien voici, entre autre, les questions les plus importantes auxquelles répond le documentaire suivant après un court historique et une courte explication sur l'origine du sable que nous utilisons pour nos maisons, nos immeubles, nos routes et les conséquences environnementales que cela entraîne pour "nos" plages paradisiaques ;)...
 

Alors ??? Vous en pensez quoi de ce pillage ?
 
Bisous,
@+
Sab

29 mai 2014

Honoré de Balzac : Un Episode sous la Terreur [Comédie Humaine]

Ah que coucou !

Nous connaissons tous cette période qui a suivi la Révolution et qu'on nomma la Terreur (avec Robespierre) et bien voilà l'époque où se situe cette nouvelle :
accessible à la lecture / téléchargement en cliquant ici
Format : pdf
(logiciel fourni gratuitement par son concepteur : Adobe)
Langue : Français
 
Une étrange vieille dame entre précipitamment dans la pâtisserie pour y acheter une petite boîte avec le dernier louis d'or qu'elle possède. Dans son allure et sa façon de parler, tout indique qu'elle fait partie des aristocrates et c'est peut-être pour cela qu'un inconnu mystérieux la poursuit dans les rues de Paris... ce même inconnu qui, depuis quelques jours, mène une enquête sur elle et ses 2 autres locataires : un abbé et une autre femme d'environ son âge... et ce même inconnu qui monte les escaliers qui le mènent directement dans leur chambre...
 
Que va-t-il se passer ? Qui est cet individu ? un ami ? un ennemi ?
 
Et bien vous le saurez en lisant cette courte nouvelle.
 
Bonne lecture !
 
Bisous,
@+
Sab

28 mai 2014

Antoine WATTEAU (1684 - 1721)

Ah que coucou !
 
Aujourd’hui nous allons aborder un très grand peintre français, l’inventeur de la « fête galante » (= peinture représentant une sorte de décor de théâtre, du monde rêvé où les hommes et les femmes s’aiment dans la plus grande courtoisie et en harmonie avec la nature, fondé sur une observation précise de la réalitésource : l’Art, Robert Cuming). Comme vous vous en doutez (surtout en ayant triché en regardant le titre de cet article), nous allons parler d’Antoine Watteau, qui n’aurait pas été français si Valenciennes, qui appartenait quelques années avant aux Pays-Bas espagnols, n’avait pas rejoint le royaume de France en 1678…
 
Si vous avez eu la chance d’aller à Paris et de visiter l’Opéra, vous avez alors pu admirer de nombreuses œuvres réalisées par Watteau entre 1702 et 1707… ou alors, peut-être êtes-vous aller au Palais du Luxembourg ;)…
 
Aujourd’hui ses œuvres sont principalement visibles au musée du Louvre (Paris) et au Wallace Collection (Londres).

La tableau réalisé par Watteau et le plus cher actuellement est le Conteur. Il fut adjugé en l’an 2000 pour la somme modique de 3.234.000 US$... que vous pouvez admirer ci-dessous.
 
 
Ses œuvres les plus connues à l’heure actuelle sont :
 
L’Echelle de l’Amour, visible au National Gallery à Londres
Le Faux Pas, visible au musée du Louvre à Paris
Comédiens italiens, visible au National Gallery of Art à Washington-DC
 
Bisous,
@+
Sab

27 mai 2014

Guy de Maupassant : Le Vengeur [Boule de Suif]

Ah que coucou !

Mr Leuillet, ami de Mr Souris, est amoureux de la femme de celui-ci. Mme Souris, quant à elle, repousse ses avances...
Quant Mr Souris meurt, Mr Leuillet n'espère qu'une seule chose : épouser Mme Souris, veuve... ce qu'il fait... mais voilà, Mr Leuillet, fou amoureux de sa femme, devient jaloux du défunt et ceci va le mener à...
 
Vous voulez savoir la suite ? Rien de plus simple. Lisez cette nouvelle :
accessible à la lecture / téléchargement en cliquant ici
Format : pdf
(logiciel fourni gratuitement par son concepteur : Adobe)
Langue : Français
 
Bonne lecture !
 
Bisous,
@+
Sab

26 mai 2014

La France et les pétitions...

Ah que coucou !

Je fais ici réponse à une question qui m'a été posée sur mon ancien blog (cliquez ici pour accéder directement à la question et à l'article concerné) concernant les sites sérieux sur lesquels nous pouvons signer des pétitions... Mais au fait, les hautes autorités nationales (représentées par le Sénat et l'Assemblée nationale) acceptent-elles les pétitions numériques ???
 
Donc Sab est allée à la pêche aux renseignements... et voilà ce qui en est : comme pour le Parlement européen, pour présenter une pétition aux Parlementaires, il y a toute une procédure à suivre tel que cela est décrit dans le règlement du Sénat et que voici :
 
Pétitions144
 
Art. 87
1. - Les pétitions doivent être adressées au Président du Sénat. Elles peuvent également être déposées par un sénateur qui fait, en marge, mention du dépôt et signe cette mention.
2. - Une pétition apportée ou transmise par un rassemblement formé sur la voie publique ne peut être reçue par le Président ni déposée sur le Bureau.
3. - Toute pétition doit indiquer la demeure du pétitionnaire et être revêtue de sa signature.
 
Art. 88145

1. - Les pétitions sont inscrites sur un rôle général dans l'ordre de leur arrivée.
2. - Le Président les renvoie à la commission des lois constitutionnelles, de législation, du suffrage universel, du Règlement et d'administration générale.
3. - La commission décide, suivant le cas, soit de les renvoyer à un ministre ou à une autre commission du Sénat, soit de les soumettre au Sénat, soit de demander au Président du Sénat de les transmettre au Médiateur [de la République]146, soit de les classer purement et simplement.
4. - Les pétitions sur lesquelles la commission des lois constitutionnelles, de législation, du suffrage universel, du Règlement et d'administration générale n'a pas statué deviennent caduques de plein droit à l'ouverture de la session ordinaire qui suit celle au cours de laquelle elles ont été déposées. Les pétitions déposées dans l'intervalle des sessions ordinaires sont rattachées, pour le calcul des règles de caducité, au premier jour de la session ordinaire suivant la date de leur dépôt.
5. - Avis est donné au pétitionnaire du numéro d'ordre donné à sa pétition et, le cas échéant, de la décision la concernant.
 
Art. 89147
1. - Un feuilleton portant l'indication sommaire des pétitions et des décisions les concernant est distribué périodiquement aux membres du Sénat.
2. - Dans les quinze jours de sa distribution, tout sénateur peut demander le rapport en séance publique d'une pétition.
3. - Passé ce délai, les décisions de la commission sont définitives et elles sont publiées au Journal officiel.
4. - Les réponses des ministres aux pétitions qui leur ont été renvoyées conformément à l'article 88, alinéa 3, ainsi que celles du Médiateur, sont insérées au feuilleton des pétitions et publiées au Journal officiel.
 
Art. 89 bis148
1. - Lorsque la commission décide de soumettre une pétition au Sénat en application de l'article 88, alinéa 3, ou lorsque la Conférence des présidents a fait droit à une demande présentée en application de l'article 89, alinéa 2, la commission établit un rapport qui reproduit le texte intégral de la pétition et expose les motifs des conclusions prises à son sujet. Ce rapport est publié.
2. - La discussion du rapport de la commission est inscrite à l'ordre du jour conformément aux dispositions de l'article 29.
3. - Le débat est ouvert par l'exposé du rapporteur et poursuivi par l'audition des orateurs inscrits.
4. - Au cours du débat, le Sénat peut être saisi par le représentant d'une commission ou par tout sénateur d'une demande tendant au renvoi de la pétition à la commission permanente compétente sur le fond. À l'issue du débat, elle est mise aux voix par le Président après une discussion au cours de laquelle ont seuls droit à la parole l'auteur de l'initiative ou son représentant, les représentants des commissions intéressées, un orateur d'opinion contraire et, le cas échéant, le Gouvernement. Les explications de vote sont admises pour une durée n'excédant pas cinq minutes149.
5. - Si aucune demande de renvoi n'est présentée, le Président déclare le débat clos après l'audition du dernier orateur.
6. - La commission à laquelle est renvoyée une pétition dans les conditions prévues à l'alinéa 4 ci-dessus peut décider, au terme de son examen, soit de la transmettre à un ministre, soit de la classer, soit de demander au Président du Sénat de la transmettre au Médiateur150.
Au sein de l'Instruction Générale du Bureau
 
XVIII. -Pétitions187
(Chapitre XV du Règlement)
 
Tout membre du Sénat peut prendre communication d'une pétition.
Il est établi un rôle général contenant, pour chaque pétition, un numéro d'ordre, le nom et le domicile du pétitionnaire, l'indication sommaire de l'objet de sa demande et, s'il y a lieu, le nom du sénateur qui l'a déposée.
Il est établi un feuilleton des pétitions, lequel, imprimé et distribué périodiquement, mentionne le nom et le domicile des pétitionnaires, l'indication sommaire de l'objet des pétitions, le numéro d'ordre, le nom du rapporteur de la commission chargée d'examiner chaque pétition, la décision adoptée par la commission avec le résumé succinct de ses motifs et, s'il y a lieu, les réponses faites par les ministres auxquels les pétitions ont été renvoyées par la commission.
Ne constituent pas des pétitions les requêtes concernant des décisions de justice ou des décisions administratives, aussi longtemps qu'existent à leur encontre des voies normales de recours, non plus que les demandes telles que : interventions auprès des services publics, demandes de secours, demandes en remise d'impositions ou d'amendes, sollicitations d'emplois, de pensions, de distinctions honorifiques, de logements, de prestations sociales, etc.
Les demandes non susceptibles d'être inscrites au rôle général des pétitions sont renvoyées à leurs auteurs. Cette discrimination est opérée par la direction du Secrétariat du Bureau, du Protocole et des Relations internationales, sous l'autorité du Président du Sénat.
 
Comme vous pouvez le lire, entre les renseignements demandés lors de la collecte de signatures sur internet et les renseignements obligatoires à fournir lors de la remise des "signatures", la différence est telle que, tout de suite, nous nous apercevons qu’il est inutile et absurdes de signer une quelconque pétition hébergée sur internet et adressée au Sénat… Pourtant, avec le développement que la toile connait depuis ces dernières années, je n’ai pas pu m’empêcher de demander à mon interlocuteur, comment faire pour déposer une pétition dont les signatures sont numériques (ne serait-ce pour savoir s’il existe des sites sérieux sur lesquels nous pouvons signer une pétition sans crainte à avoir concernant son enregistrement)... et la réponse est tombée :

Le Sénat n'accepte pas les pétitions numériques !

Il est donc complètement inutile de signer des pétitions sur internet car elles ne sont pas recevables ! Donc, tous ceux qui proposent des pétitions en ligne nous dupent et nous arnaquent !!!

Bisous,
@+
Sab

25 mai 2014

Yasunari Kawabata : Une fleur blanche [Récits de la paume de la main]

Ah que coucou !

Un peu plus d'une page ;) qui nous parle de relations entre un homme et une femme, entre un cousin et sa cousine, entre un médecin et sa patiente... qui nous parle aussi de la vie et des mœurs au Japon dans les années 20...
 
accessible à la lecture / téléchargement en cliquant ici
Format : pdf
(logiciel fourni gratuitement par son concepteur : Adobe)
Langue : Français
 
Bonne lecture !
 
Bisous,
@+
Sab

24 mai 2014

Château-Thierry : Monuments aux morts et plaque commémorative...

Château-Thierry : Centre-ville,
au fond : l'Hôtel de Ville aux pieds des remparts...

Ah que coucou !

Château-Thierry, ville médiévale, dont certains vestiges sont encore visibles (comme les remparts, les portes) est surtout connue car elle est la ville natale de Jean de la Fontaine.
De très nombreuses batailles ont aussi eu lieu dans la ville et dans les environs, comme, par exemple :

Plaque commémorative retraçant la Campagne de France
de 1814, accrochée là pour commémorer son 200e anniversaire

ou alors pendant la Première Guerre mondiale commémorées par le Monument américain à la Cote 204 (cf la vidéo ci-dessous) :


 
et par les différents cimetières militaires et monuments (comme le rappelle la vidéo suivante faite lors du spectacle Les Fantômes 1918 qui a eu lieu à Oulchy-le-Château)


 
Comme partout en France des Monuments aux Morts ont été construits à Château-Thierry pour se souvenir des Castels-Théodoriciens morts pour la France. Aujourd'hui je vous propose les photo de ces monuments ainsi que de TOUS les noms qui y sont inscrits - le site généalogique Geneanet a demandé aux internautes des photo avec tous les noms afin d'aider les généalogistes amateurs de retrouver les leurs mais la personne qui a mis en ligne les photo concernant les monuments de Château-Thierry n'a pas photographié TOUS les noms, oui, elle en a oublié de très nombreux...
 
Nous commençons par les morts pendant la seconde guerre mondiale :
 






 
et nous continuons avec les photo du monument aux morts pour la guerre d'Algérie, Maroc et Tunisie sur lequel a été ajouté une stèle pour la guerre d'Indochine :
 


 
Bisous,
@+
Sab

23 mai 2014

Alfred Hitchcock présente... Le Linceul gris [Histoires Epouvantables]

Ah que coucou !

Voici une histoire bien bizarre et comme, en plus, elle est courte, il est difficile de la résumer sans aucun plagiat... il s'agit de l'histoire de Baker que je vous laisse découvrir par vous-même :
 
accessible à la lecture / téléchargement en cliquant ici
Format : pdf
(logiciel fourni gratuitement par son concepteur : Adobe)
Langue : Français
 
Bonne lecture !
 
Bisous,
@+
Sab
 

22 mai 2014

Créer un million d'emplois en 5 ans...

Ah que coucou !

Moi, quand je lis un truc pareil, ça a tendance à me faire hurler !

Article complet accessible sous le lien suivant :

Pourquoi ? Parce que voici une nouvelle preuve comme quoi un syndicat se fout encore de la gueule des Français !! même si ce syndicat n'est pas de l'extrême-gauche - bizarre ;) mdrrr !! Oui, il s'agit cette fois du MEDEF (qui ne vaut pas mieux que la CGT, CFDT, ...) et qui sort souvent aussi des âneries...
 
Là, que préconise-t-il pour augmenter cette création d'emploi ? Augmenter la TVA !!! comme si la TVA avait quelque chose à voir avec les créations d'emploi !!!
 
Encore une fois :
CE N'EST PAS A DES POLITICIENS
D'INTERVENIR DANS
L'ECONOMIE D'UN PAYS !!
 
AUGEMENTER LA TVA
= AUGMENTER LES IMPÔTS POUR FINANCER LES ENTREPRISES
= FRAGILISER L'ECONOMIE NATIONALE !!!
 
OR, CE N'EST PAS EN ACHETANT DES EMPLOIS
QU'ON PEUT GARANTIR A L'EMPLOYE EMBAUCHE AVEC UNE TELLE MESURE
QU'IL POURRA LE GARDER !!!
AU CONTRAIRE, C'EST ENCOURAGER L'ENTREPRISE A SE DEBARRASSER DU DIT-EMPLOYE DES QUE CELUI-CI N'ENTRE PLUS DANS LE PROGRAMME DES AIDES FINANCIERES AUX ENTREPRISES !!!

AUGMENTER LA TVA POUR FINANCER L'EMPLOI
= DU VOL ORCHESTRE PAR LES FINANCIERS DES MULTI-NATIONALES !
 
SUBVENTIONNER L'ECONOMIE NATIONALE
= AFFAIBLIR L'ECONOMIE NATIONALE !
 
ALORS NON !
POUR LE BIEN DES ENTREPRISES ET DES EMPLOYES
IL FAUT ARRÊTER DE SUBVENTIONNER LES ENTREPRISES,
D'ACHETER DES EMPLOIS AUX ENTREPRISES !

Et que les politiciens arrêtent de vouloir gérer l'économie française !! avec leurs différentes mesures, ils font plus de mal aux employés et aux entreprises tout en encourageant une augmentation du nombre de chômeurs en France !!!

Bisous,
@+
Sab (pour une économie saine et libérale !!!)

21 mai 2014

Honoré de Balzac : Le Bal de Sceaux [Comédie Humaine]

Ah que coucou !
 
Elle s'appelle : Emilie de Fontaine.
Il s'appelle : Maximilien Longueville.
 
Elle est la fille d'un royaliste Vendéen qui a déjà prouvé sa loyauté au Roi en plusieurs occasions.
Il est le "bel inconnu"...
 
Elle veut se marier avec le fils d'un pair de France et dénigre tout ceux qui ne sont pas nobles.
Personne ne sait qui il est réellement...
 
Un jour, lors d'un bal à Sceaux, ils se rencontrent et c'est ainsi que débute une belle histoire d'amour...
 
Vous voulez savoir la suite ? Lisez cette nouvelle tirée de la Comédie humaine :
 
accessible à la lecture / téléchargement en cliquant ici
Format : pdf
(logiciel fourni gratuitement par son concepteur : Adobe)
Langue : Français
 
Bonne lecture !
 
Bisous,
@+
Sab

20 mai 2014

Internet : ATTENTION !!!

Ah que coucou !

Voici ce que je viens de découvrir concernant la source du trafic de ce blog :


Comme vous le voyez, ce que j'ai entouré, c'est un PC en grand danger si j'avais été une hacker peu scrupuleuse... oui, grâce au lien complet (que je n'ai pas mis ici) et l'IP, je pourrais, si je le voulais, entrer dans ce PC et plus spécialement, je pourrais aller y faire tout ce que je veux, vu que cette personne navigue sur internet à partir de sa session "Administrateur"... et que la porte est ouverte sur son bureau... et ça, quelque soit le niveau de protection de cet ordinateur...
 
Comme nous le savons tous, il est TRES DANGEREUX d'enregistrer des pages internet afin d'y accéder une future fois... préférez TOUJOURS les flux ou les favoris ! que ce soit pour ce blog ou pour tout autre site/blog ! Protégez-vous et soyez vigilants !
 
Bisous,
@+
Sab

19 mai 2014

Guy de Maupassant : Une Soirée [Boule de Suif]

Ah que coucou !
 
Maître Saval est notaire à Vernon et, passionné par la musique, il va régulièrement dans la capitale pour écouter les nouveautés parisiennes. Un jour, alors qu'il voulait aller à l'Opéra pour assister à un spectacle qu'il voulait voir depuis longtemps : Henri VIII, il rencontre un peintre fraîchement médaillé pour sa dernière exposition qu'il avait été voir. Romantin, le peintre, flatté, l'invite à passer la soirée chez lui où il a organisé une fête. Maître Saval, ravi, accepte cette invitation et estime qu'il ira une autre fois assister au spectacle désiré... c'est de cette soirée dont il est question dans la nouvelle suivante :
accessible à la lecture / téléchargement en cliquant ici
Format : pdf
(logiciel fourni gratuitement par son concepteur : Adobe)
Langue : Français
 
 
Et si vous voulez savoir ce qu'il s'y passe... et bien, vous n'avez qu'à lire cette nouvelle parce que moi, j'arrête ici de vous conter l'histoire ;)...
 
Bonne lecture !
 
Bisous,
@+
Sab

18 mai 2014

La Vérité et les Français ;)...

Ah que coucou !

Certains vont certainement vouloir m'étriper mais au fil du temps nous ne pouvons que faire le constat suivant :
 
Le Français déteste qu'on lui dise la Vérité !
 
Quand on la lui dit, il s'enferme dans son petit monde et rêve d'utopie, du monde parfait qui n'existe pas mais qu'il veut qui soit... Paradoxe !
Le Français adore qu'on lui dise que "tout va bien" (essayez donc de répondre : "moi aujourd'hui, ça ne va pas bien" à la question : "Ca va ?" et vous allez voir la tête de votre interlocuteur et le fait qu'il va s'empresser de changer de sujet ou d'ignorer votre réponse).
 
Le Français aime qu'on lui mente !
 
Regardez son manque d'étonnement quand des politiciens lui font des promesses pour être élu, promesses qu'ils ne tiennent jamais... le Français n'est nullement étonné et trouve même cela tout naturel... Pour preuve aussi : les Français votent pour ceux qui mentent mais non pour ceux qui sont réalistes et qui disent la vérité en analysant correctement la situation - à dire vrai, quand les choses vont mal, il est plus aisé d'accuser un autre groupe d'individus que de reconnaître ses propres fautes, ses propres erreurs... bref, mieux valent les fausses accusations qu'une remise en question personnelle ;) !
 
Y aurait-il donc quelque chose dans notre culture française qui expliquerait cette mentalité ? Regardons donc un peu ce qu'en pensent les philosophes (ces personnes qui passent leur temps à réfléchir)...
Le concept de vérité fait traditionnellement signe vers trois sens : la réalité (est vrai ce qui existe réellement), l'action (est vrai-authentique ce qui est bien attribué à son auteur, est vrai-sincère ce qui témoigne de la pensée intime ou de la nature de son auteur), la pensée (est vrai la pensée qui est connaissance au monde). Au sens propre, la vérité concerne plus particulièrement la pensé ou la proposition, d'où le problème fondamental : qu'est-ce que c'est pour la pensée ou la proposition qu'être vraie, à quoi reconnaît-on la vérité ? En considérant la pensée ou la proposition comme représentation des choses, on tiendra pour vraie la pensée ou la proposition dans laquelle les choses sont représentées relativement à elles-mêmes et aux autres telles qu'elles sont dans la réalité. D'où la définition classique de la vérité comme adéquation de l'esprit et des choses. Il faut cependant distinguer vérité logique et vérité matérielle. Examinons en effet un langage dont les règles de construction des propositions soient considérées comme des règles logiques, on pourra définir la vérité syntactiquement à l'intérieur de ce langage : "être vraie" sera une propriété attribuable aux propositions constructibles dans ce langage (ce qui suppose comme l'a montré Carnap qu'on dispose d'autant de concepts de vérité que de langages distincts). Mais une définition logique de la vérité n'exclut pas deux problèmes : concernant notre langage en général, comment pourrons-nous dire qu'il parle avec vérité du monde (Est-ce en vertu des lois logiques ?) ; concernant les propositions visant à décrire les faits, sont-elles vraies en vertu des seuls faits ou aussi en vertu du langage et des concepts qui permettent de les exprimer ?

Tant qu'on considère la pensée ou la proposition comme représentation, on ne peut éluder la question de son rapport aux faits, c'est-à-dire finalement du fondement de la connaissance ; puisque la connaissance du fait n'est exprimable que dans la proposition, il faudra chercher ce rapport et ce fondement hors de la proposition, dans un accord a priori entre la pensée et le monde (idéalisme) ou dans un accord a posteriori - genèse des idées dans l'expérience (voir Empirisme) ou vérification (voir pragmatisme). En parlant d'une thèse de Marx [Seconde thèse sur Feuerbach : "La question de savoir s'il y a lieu de reconnaître la pensée humaine une vérité objective n'est pas une question théorique mais une question pratique"]  et de l'épistémologie moderne, Althusser a tenté de dépasser la problématique du fondement de la représentation : les connaissances sont produites dans la pratique théorique spécifique à chaque science par laquelle sont aussi produits les critères de vérité valable en ce domaine.
Source :
 
Et oui, il faut encore que l'extrême-gauche ne fasse pas comme tout le monde et qu'elle invente SA vérité !!! Pas étonnant qu'on ne soit jamais d'accord ;)...
 
Donc, comme on nous le confirme, la Vérité n'est que le mensonge dit par la majorité ;)... ahhh que la vie devient compliquée ;)...

Bisous,
@+
Sab

17 mai 2014

René Barjavel : Beni soit l'atome !

Ah que coucou !

Aujourd'hui, pour changer un peu les habitudes ;), je vous propose une nouvelle écrite par René Barjavel :
accessible à la lecture / téléchargement en cliquant ici
Format : pdf
(logiciel fourni gratuitement par son concepteur : Adobe)
Langue : Français
 
dans laquelle nous retrouvons surtout l'atmosphère des trente glorieuses... pas grave, il fallait bien qu'il parte de quelque chose ;)...
 
Donc ici nous débutons par cette société future telle qu'on l'imaginait depuis les années 60 à cause de cette conquête de l'espace par l'Homme. Vous savez ? ces avions hyper-soniques qui relient Paris à New-York en trente minutes, ce qui permet donc à ce professeur de science atomique habitant Paris d'enseigner dans une université new-yorkaise et de rentrer en France dès son cours terminé ;)... à cette ménagère qui profite de devoir aller à New-York pour mettre à mijoter un pot-au-feu... mais voilà, quand ils arrivent à New-York ils découvrent une ville ayant subi une attaque atomique quelques minutes plus tôt, menée par un petit pays pauvre dont le chef rêve de dominer le monde... l'équipage de ce B-312 et ses passagers vont-ils réussir à survivre ? et comment ?
 
Et comme j'arrête là de vous raconter l'histoire... ben, si vous voulez le savoir, vous n'avez qu'à lire la suite ;) !
 
Bonne lecture !
 
Bisous,
@+
Sab

16 mai 2014

Sécurité routière : spot 2014 pour les 2 roues

Ah que coucou !

Voici le spot publicitaire actuel sensé nous sensibiliser sur la sécurité pour les 2 roues :



Alors, au lieu de dire : "faites attention !", "n'oubliez pas que vous êtes plus exposés en 2 roues que dans une voiture", etc. on incite la population à s'habiller chaudement (car un tel accoutrement tient chaud)... alors s'habiller de la sorte, certes, cela a un sacré avantage en hiver mais avec l'été qui arrive ;) ??? qu'ont donc ceux qui dirigent la sécurité routière contre les 2 roues ??? ont-ils des actions dans l'industrie automobile qu'ils veulent que les Français ne circulent plus qu'en voiture ???

Bref, encore une pub totalement nulle car elle ne traite pas de la sécurité à la base : à savoir "ne pas avoir d'accident" mais préfère obliger les gens à acheter une tenue intégrale en leur faisant miroiter une pseudo sécurité en cas d'accident ! Oui, cette tenue intégrale va, au contraire, inciter les gens à moins d'attention, il y aura donc plus d'accident...

Je vous encourage à ne pas acheter une telle combinaison car vous dépenserez votre argent pour rien ; ce n'est pas l'habit qui évite les accidents mais le conducteur. Faites attention ! Conduisez prudemment ! il faut mieux un peu de retard et arriver en vie à destination que de ne pas arriver du tout ! Voilà le secret et les seuls mots d'ordre que la Sécurité Routière devrait mettre en avant car valables pour tous les véhicules (même les tricycles, hein bébé ? ;) mdrr !!) !!

Bisous,
@+
Sab

15 mai 2014

Yasunari Kawabata : La Bague [Récits de la Paume de la main]

Ah que coucou !

Voici une nouvelle très courte, à nouveau, moins d'une page format A4 ;) qui nous parle de l'innocence de l'enfance...
 
accessible à la lecture / téléchargement en cliquant ici
Format : pdf
(logiciel fourni gratuitement par son concepteur : Adobe)
Langue : Français
 
Nous avons tous entendu parler de ces Geishas. Cette nouvelle nous narre le bain d'une fillette d'âgée de onze ans plus ou moins, possédant une bague d'opale et la montrant à ce jeune homme, arrivé là par un pur hasard...
Bon, ne vous inquiétez pas, il n'y a aucune pédophilie ; il n'y a qu'une fillette totalement innocente, aussi bien au début qu'à la fin - comme quoi, même dans ce Japon pas si ancien que ça, la pédophilie n'existait pas et quand les pédophiles tentent une défense en affirmant que les enfants asiatiques sont sexuellement plus mûrs que les enfants occidentaux en prétextant la culture et les mœurs, voici un témoignage qui réfute ce qu'ils tentent de nous forcer à croire ! Aucune culture n'encourage la pédophilie, il n'y a que des pédophiles pour encourager ce crime !
 
Bisous,
@+
Sab

14 mai 2014

Facebook et Twitter

Ah que coucou !

NON ! je ne vais pas vous faire de la pub pour les réseaux sociaux qui, au lieu de rapprocher les amis, les éloignent ;D ! Mon opinion, à ce sujet, n'a pas changé même si je les utilise pour raisons... non, je ne veux pas que la planète entière le sache ;)...
 
Donc, pour certains qui ont et Twitter et Facebook, vous avez dû remarquer que pendant quelques jours, la semaine dernière, j'avais utilisé l'application suivante :
 
 
afin de ne plus devoir cliquer tous les jours sur 2 boutons minimum afin d'avertir les "abonnés"/"amis" - dénomination différente selon le réseau utilisé - (attention, pour certaines personnes et pour certains articles, si vous ne cliquez pas sur "J'aime" 2 possibilités : soit vous vous faites injurier/engueuler, soit vous n'avez pas accès à une lecture qu'on vous a invité à lire ;)... ne cherchez pas, certains petits malins, friands des "j'aime" provenant de Facebook, utilisent une option pour interdire à tout lecteur la lecture avant d'avoir cliqué sur le bouton bleu pour dire qu'on aime... quelle stupidité ! bon passons !).
 
Le résultat, vous avez pu le voir ;)... quand je postais quelque chose sur mon mur (= mon compte Facebook), cela apparaissait systématiquement sur Twitter (donc ceux que j'avais viré de Facebook pouvaient avoir accès à ces informations-là malgré l'interdiction d'afficher quelque information que ce soit me concernant)... et, en plus, il n'apparaissait que le lien vers la page sans la moindre information de ce qu'elle comportait - je ne sais pas vous, mais moi, quand on m'envoie un lien, même quand celui-ci vient d'une personne que je connais, sans la moindre petite explication de ce qu'il contient, moi, pas y aller : question de sécurité !
 
J'ai donc supprimé cette application-là et vous constatez que les titres des billets sont à nouveau apparu dans mes twitt...
 
En conclusion, cette application est aussi nulle que les autres qui sont proposée par Facebook ! Maintenant je vais devoir chercher un moyen pour supprimer dans la mémoire et de Facebook et de Twitter l'autre compte ;)...
 
Bisous,
@+
Sab

13 mai 2014

Alfred Hitchcock présente... Quelque chose de ténébreux [Histoires Epouvantables]

Ah que coucou !
 
Aujourd'hui je vous laisse en compagnie du couple Wangard... Walter et Lynn Wangard...
Une nuit, alors qu'ils campaient, ils ont aperçu une bête monstrueuse et si étrange que Walter ne peut pas s'empêcher de narrer, par écrit, cette rencontre nocturne à un journal...
Justement, d'un journal, voilà qu'arrive Steve afin de vérifier la véracité de cette histoire... Voulez-vous connaître ses conclusions ? et bien lisez ces quelques pages !
 
accessible à la lecture / téléchargement en cliquant ici
Format : pdf
(logiciel fourni gratuitement par son concepteur : Adobe)
Langue : Français
 
 
Bonne lecture !
 
Bisous,
@+
Sab

12 mai 2014

La Finance et les Financiers...

Ah que coucou !
 
Souvent, ici et là, surtout dans les lieux d'expression de la gauche, nous trouvons de nombreuses accusations contre le milieu de la finance et les financiers, en particulier... certains dénoncent leurs salaires, d'autres dénoncent leurs abus, etc. Je propose que nous voyons cela ensemble et sans idée préconçue...
 
D'abord, la finance, c'est quoi ? Bizarrement les seuls dico d'économie que j'ai et qui en parle sont en anglais et en allemand... bizarre que les 2 dico d'économie que je possède en français n'abordent pas le sujet ;) mdrrr ! Bon, comme je sais que le Français n'est pas doué en langue étrangère, surtout à partir d'un certain âge, nous allons compulser un dictionnaire général de la langue française... allez, le premier qui me tombe sur la main et c'est... Le Petit Robert (ça fait depuis longtemps que je ne l'ai ouvert, celui-là...) :
n.f. (1283, "paiement, rançon", puis "argent"; du verbe finer "payer", altér. de finir "mener à fin, venir à bout)
1. Vx. Ressources pécuniaires. Voir Argent, ressource. - Loc. mod. Obtenir quelque chose moyennant finance; moyennent de l'argent comptant 
2.Mod. (1314). Au pluriel. Ensemble des recettes et des dépenses de l'Etat; activité de l'Etat dans le domaine de l'argent; science régissant cette activité. Finances publiques. Voir Denier, fonds (public), recette; dépense. Organisation, gestion des Finances, Ministre des Finances (grand argentier (fam.), Lois de finances, ensemble de lois dont la plus importante (loi de finances annuelle) concerne l'établissement et l'exercice du budget. - Faites-nous de bonne politique et je vous ferai de bonnes finances, mot attribué au baron Louis (1755 - 1837), ministre des Finances sous la Restauration. Par ext. (1832 ; fisc", XVIIIe siècle) Administration des Finances. 
3. Au singulier. Grandes affaires d'argent ; activité bancaire, boursière. Voir Affaire, banque, bourse, commerce, capital, capitalisme. S'occuper de finance, être dans la finance, Termes de finance - Par ext. Ensemble de ceux qui ont de grosses affaires d'argent. Voir Financier. La Haute finance internationale.
Quand la gauche attaque la Finance, nous imaginons qu'il s'agit plus des financiers, donc ceux qui sont concernés par le 3e point de la définition ;) ?!! la personne qui finance, qui paye... plutôt que celui qui dilapide l'argent public... dont les syndicats, trop politisés et trop à gauche, profitent sans vergogne (voir les entreprises publiques comme la SNCF très prisées par les syndicats d'extrême gauche qui n'ont qu'un vocabulaire rempli de violence, de haine envers ceux qui ne sont pas de leur bord et de menaces aux meurtres !! au lieu d'un vocabulaire protectionniste, visant à protéger l'emploi et à faire diminuer le taux de chômage pour lutter contre cette pauvreté grandissante en France !)
 
Il est vrai que le Financier n'est pas parfait, il est comme tous les êtres humains : un prédateur pour l'Homme. Il est vrai aussi que certains financiers sont de véritables filous. Mais ils sont nombreux, quand-même, à être honnêtes tant qu'il n'y a pas conflit d'intérêt entre leur porte-feuille et l'intérêt des autres. De toute façon, ne vous attendez jamais d'une autre personne (même de ceux qui sont pour assassiner ceux qui ont quelques sous plus que la moyenne) de lutter pour les intérêts communs quand ses intérêts personnels sont en jeu !! Si vous croyez que ceux des partis de la gauche qui ont beaucoup d'argent (comme nos députés, sénateurs, ministres et Président de la République, même s'il n'a quasi rien déclaré en son nom propre) vont le partager avec les autres, cela signifie que vous croyez encore au Père Noël... et là, désolée, mais au mois de mai, il est encore un peu tôt pour penser à Noël ;)...
 
Toutefois il ne faut pas oublier que c'est grâce à tous ces financiers (français et étrangers) quand la situation économique de la France s'améliore, car ils investissent leur argent dans l'économie française, dans le peuple français, contrairement à des gens de gauche, moins fortunés, qui vont acheter une voiture coréenne, un PC japonais ou chinois, des éoliennes chinoises etc., ce qui supprime des possibilités d'emplois et en France et dans l'Union Européenne...
 
Alors, qui a le mauvais rôle ? toujours les financiers ????
Réfléchissez bien à ça quand la prochaine fois vous voudrez attaquer à nouveau ceux de la finance !!! Parce que VOUS, si vous aviez leur argent, VOUS NE l'investiriez JAMAIS dans l'économie française afin de fournir minimum à tous les Français un emploi !!!
 
Bisous,
@+
Sab

11 mai 2014

Alfred de Musset : Poésies

Ah que coucou !
 
Aujourd'hui je ne vous propose pas un livre complet, ni même une nouvelle... NON, faisons ça doucement... nous sommes un dimanche... prenons un peu de repos en nous délectant de quelques lignes écrites en vers par Alfred de Musset :
 
accessible au téléchargement / lecture en cliquant ici
Format : pdf
(logiciel fourni gratuitement par son concepteur : Adobe)
Langue : Français
 
qui regroupe les 4 poèmes suivants :
  1. Venise
  2. Tristesse
  3. Rolla
  4. Ballade à la Lune
Délectez-vous bien !
Bonne lecture !
 
Bisous,
@+
Sab

10 mai 2014

Serviettes hygiéniques lavables... et retour à la paix dans le ménage

Essayez-les et vous les adopterez !

Ah que coucou !

Je sais, Messieurs, vous pensez peut-être ne pas être concernés... mais en êtes-vous si certains ;) ??? N'auriez-vous pas remarqué les signes d'énervement supplémentaires qui apparaissent depuis quelques temps chez l'amour de votre vie à l'approche de ses menstruations ? Ne devez-vous pas subir les sautes d'humeur de votre tendre moitié quand elle découvre, à nouveau, des traces de sang sur les draps ou au fond de sa petite culotte et ne la trouvez-vous pas de moins en moins érotique au fil des mois contrairement à l'an passé où vous ne vous faisiez pas crier dessus pour un "oui" ou pour un "non" pendant cette période du mois ??? et oui, vous aussi, ça vous concerne ;)... et si vous souhaitez retrouver la paix à la maison pendant ces quelques jours, un bon conseil, lisez ce qui suit ;) et parlez-en lui si elle ne connait pas encore...

Ca a commencé ainsi : une amie, ayant retrouvé dans le fond de sa valise des serviettes hygiéniques jetables qu'elle avait achetées l'an passé, s'est amusée à les comparer à celles que vend aujourd'hui la même marque afin de comprendre pour quelles raisons toutes les usagères qu'elles connaissaient, avaient toutes le même problème de fuite depuis quelques mois... elle a découvert ainsi que celles qui étaient vendues depuis quelques temps étaient plus petites (1 cm de moins en longueur et un peu près la même chose en largeur, ce qui explique les fuites). De plus elles sont maintenant parfumées à l'"anti-odeur" (c'est le cas de le dire tellement elles puent avant usage qu'elles empestent littéralement le placard dans lequel elles se trouvent malgré leur double emballage !) sans parler des perles pseudo ultra absorbantes et de la bande qui dirige les flux vers le milieu qui les rendent tellement humides qu'on a envie d'en changer à tout moment dans la journée... Alors, au lieu d'essayer des serviettes hygiéniques moins couteuses (oui, car plus elles sont coûteuses, moins elles absorbent), moi, je me suis rabattue sur des serviettes lavables, qui ont la taille des serviettes de l'an passé ;) et qui, oh ! extase supplémentaire, peuvent être achetées sous le logo "issu de l'Agriculture Biologique" :) ! ce que je n'ai nullement hésité à faire quand j'ai découvert cette marque française ;D (protection de la nature et encouragement de l'économie française - donc protection d'emplois français : elles ne sont pas bonnes, là, les raison supplémentaires de les utiliser ;) ?) - contrairement aux marques des jetables qui sont importées d'on ne sait où ;)...
 
La première fois que j'en avais entendu parler, ça me semblait plus qu'étrange que des serviettes aussi fines, n'ayant pas dans leur composition de matière réputée ultra-absorbante, puissent empêcher plus de fuites que des serviettes jetables à ailettes... tout comme le fait qu'elles puissent être efficaces sans être scotchées au fond de la culotte... et j'avoue que je n'y croyais pas du tout... surtout que je ne connaissais pas les femmes qui en parlaient sur internet ;)...
Ce qui m'a décidé, c'est qu'une amie les a essayées et nous en a dit tellement de bien que moi, je n'ai pas hésité à en prendre plus d'un lot ;) contrairement à elle mdrrrr !!
 
La première fois qu'on les utilise nous ne pouvons n'être que surprises par cette sensation de confort et de douceur, tout comme nous n'avons pas l'impression de puer l'"anti-odeur" qui indique à toute personne qui nous approche que nous avons nos règles (je sais, on écrit "menstruations" mais, fainéante, j'opte pour la rapidité d'écriture d'un mot de 2 syllabes)... on ne sent rien d'autre que le parfum que nous nous mettons après notre toilette (qui est bien plus agréable à respirer pour nos distributeurs personnels de bisous)... Mais cette sensation de confort a un gros défaut : nous avons tendance à les oublier ;) mdrrrr !! d'où risque de fuites non causées par la serviette ;(... et là, on ne peut s'en prendre qu'à soi-même...
Comme elles ne sont pas scotchées à la petite culotte, on peut douter qu'elles tiennent en place... alors je me suis amusée à faire le teste de la petite culotte blanche. J'ai alors exécuté une pirouette avant, un demi-écart. Résultat au moment du change (qui n'a pas été avancé mais reculé - j'avais oublié l'heure ;)) : la petite culotte est restée blanche ! J'en ai trouvé la raison : la serviette reste "collée" à notre corps et non à notre petite culotte, ce qui lui permet de suivre tous nos mouvements et récolter tout le flux de sang (ce qui élimine la nécessité de toute bande sensée diriger le sang vers le milieu de la serviette)...
J'ai testé aussi la fonction "réutilisation"... oui, car si nous achetons des lavables, c'est bien pour pouvoir les réutiliser ;). Afin qu'elles gardent toute leur fonction absorbante, il ne faut pas oublier de bien les laver et les rincer, donc, avant de les mettre à la machine, il ne faut pas oublier de les "vider" du sang collecté. C'est pour cela qu'il est conseillé de les faire tremper avant le lavage... mais moi, pour être tout à fait certaine qu'elles sont débarrassées de tout le sang, je les lave, en plus, une première fois à la main (au savon de Marseille quand c'est possible) avant de les mettre dans la machine, ce qui a le mérite que le sang ne sèche pas dans l'attente de la prochaine machine et de supprimer toute trace de sang. Résultat d'un tel lavage : les traces sombres, qui sont apparus après le lavage à la main, disparaissent après le lavage à la machine qui finalise le lavage (eau plus chaude + essorage plus puissant que celui que nous ne pouvons faire à la main, donc ça double l'effet psychologique du "plus propre à la machine qu'à la main" ;)). Résultat de cette expérience : elles absorbent tout autant ; elles peuvent donc être réutilisées plusieurs fois...
 
Quant à savoir si elles ont bien la durée de vie telle que l'affirme la publicité, là, je ne les ai pas encore utilisés depuis assez longtemps pour le savoir... on pourra en reparler dans cinq à dix ans ;)...
 
Toutefois, personnellement, moi, je ne les utiliserais pas quand je partirais en vacances... car je ne m'imagine pas partir avec tout le nécessaire pour en faire le lavage quotidien dans un hôtel ou un terrain de camping et je m'imagine mal les garder sales la durée de toutes les vacances... par contre rien n'empêche de les utiliser pour travailler (même quand on ne peut rentrer chez soi pendant midi, il suffit alors d'adapter les heures du change avec la journée de travail & transport - moi, je les change toutes les 12 heures contrairement à toutes les 4 - 6 heures avec les jetables, ce qui n'empêchait en rien les fuites), pour passer un week-end chez des amis (sans crainte de laisser des traces de notre passage à cette période du mois) ou quelques jours chez la famille... Toutefois attention à ne pas vouloir la changer une fois par jour, cette amie, dont je vous ai parlé au début, a tenté d'en garder une 24 heures, là, ça a débordé ;)...
 
Au fait, j'allais oublier (j'ignore pourquoi, mais Sab n'a pas toute sa tête depuis quelques jours ;)), dès le second jour d'utilisation de ces serviettes lavables, on constate que les flux sont normaux alors qu'on commençait à en douter avec les jetables et qu'on se préparait à en parler au gynécologue lors de la prochaine visite... ben oui, fallait bien trouver une explication logique à toutes ces fuites et à la tentation de changer de serviettes à chaque goutte ;)...
 
Bref, serviettes lavables = que des bonnes surprises !!
 
Bisous,
@+
Sab

9 mai 2014

Guy de Maupassant : Un Duel [Boule de Suif]

Ah que coucou !
 
A votre avis que peut-il arriver quand, au sortir de la guerre de 1870-1871 2 Anglais, 1 Français et 1 Prussien se trouvent être enfermés dans le même compartiment d'un train ? et que, pour couronner le tout, vous savez que le titre de cette nouvelle (parce que vous n'avez pas pu vous empêcher de tricher en regardant le titre de ce billet) est :
 
accessible à la lecture / téléchargement en cliquant ici
Format : pdf
(logiciel fourni gratuitement par son concepteur : Adobe)
Langue : Français
 
Alors ? des propositions ?
 
Et bien, pour vérifier que votre idée était la bonne, je vous conseille de lire cette courte nouvelle !
 
Bonne lecture !
 
Bisous,
@+
Sab
 

8 mai 2014

Les 8 mai et les 11 novembre...

Ah que coucou !
 
Il n'y a qu'une chose que je trouve de bien dans ces 2 dates, c'est qu'elles nous permettent d'avoir deux jours fériés supplémentaires sur le calendrier... Mais à part ça ????
 
11 novembre 1918... 8 mai 1945 (alors que pour certains c'est le 7 ou le 9 mai 1945)... voilà deux dates qui, d'après ce que nous pouvons en juger, resteront inscrites de façon indélébile sur le calendrier français. Pourquoi ?
 
11 novembre 1918 : armistice de la première guerre mondiale sur le front entre la France et l'Allemagne.
8 mai 1945 : armistice de la seconde guerre mondiale sur le front "ouest"
 
Notez : "armistice" et non pas "traité de paix" ;)... grande différence ;)... les traités de paix ont été signés... plus tard...
 
Dans notre Histoire, la France a signé de très nombreux armistices et continue à en signer alors pourquoi ces deux-là sont-ils plus à l'honneur que tous les autres ??? La logique veut que nous les fêtions tous ou aucun...
 
De plus je me sentirais personnellement mal à l'aise si on commémorait tous les ans la date anniversaire de la mort d'une personne que j'aime, même si celle-ci est "MORT POUR LA FRANCE"...
 
Qu'on se remémore tous nos héros morts pour sauver notre pays (pas seulement entre 1914-1918 & 1939-1945), soit ! ils le méritent, eux ! mais que ce soit en même temps que la date anniversaire de différents armistices, NON ! désolée, pour le bien et la pérennité de la paix, nul besoin de rappeler tous les ans que nous étions en guerre avec nos voisins car ça s'apparente plus à du bourrage de crâne contre une culture, un pays, ses habitants qu'à autre chose !!!

Bisous,
@+
Sab

7 mai 2014

Yasunari Kawabata - Celle qui va au feu [Récits de la paume de la main]

Ah que coucou !

Voici une très courte nouvelle qui me rappelle Sur le rêve (qu'il faudra que je numérise pour vous le mettre en ligne) écrit par Sigmund Freud... car, si Sur le rêve expose une théorie, cette courte nouvelle de moins d'une page, elle, narre un exemple sur la réalité du rêve ;)...
 
accessible à la lecture / téléchargement en cliquant ici
Format : pdf
(logiciel fourni gratuitement par son concepteur : Adobe)
Langue : Français
 
Bonne lecture !
 
Bisous,
@+
Sab

6 mai 2014

Permis de conduire : réforme dans la préparation

Ah que coucou !
 
Certains peuvent se montrer étonnés de ne pas avoir découvert cette information-là dans le journal le 30 avril et/ou le 1er mai 2014, mais cette information étant "secondaire" malgré qu'elle soit importante, il est préférable d'avoir attendu le résultat des débats... donc voici :
 

 
la première question qui nous vient systématiquement à l'esprit : qui va payer ? l'apprenti à la conduite ? l'auto-école ? le centre d'apprentissage aux premiers secours le plus proche ? l'état ?
Nous savons tous que le permis coûte énormément d'argent déjà à la personne qui désire le passer (sans compter que dans certains endroits, dans certaines auto-écoles non scrupuleuses qui, par exemple, vont fermer du jour au lendemain, il s'agit-là d'une véritable mafia ayant pour but de plumer au maximum du possible le candidat)
 
Regardons alors ce qu'en dit le texte de loi :
 
texte complet accessible sous le lien suivant :
 
où il n'est fait mention nul part, comme vous pouvez vous-même le lire dans les quelques lignes qui la constitue, de la personne qui devra "payer"... donc, la facture sera à payer par la personne qui veut apprendre à conduire et qui a besoin de son permis pour trouver du travail !!! comme si la facture n'était déjà pas assez élevée comme ça !
 
Maintenant revenons sur la pertinence d'un tel texte...
 
Il est à regretter que les députés n'aient pas eux-mêmes de notions de premiers secours !!! Comment peut-on le savoir ? tout simplement : interrogez un urgentiste qui a l'habitude d'intervenir sur les lieux d'un accident, il vous répondra ceci : "l'accès est toujours encombré de badauds qui veulent voir ce qu'il se passe" et quand ils ne portent pas leur uniforme des premiers secours "sur les lieux il y a toujours une personne qui prétend s'y connaître mieux que quiconque et si on la laissait faire elle tuerait la victime"... ces mêmes urgentistes racontent souvent aussi leur formation dans laquelle rares sont les fois où la victime ne se retrouve pas plus endommagée des suites d'un massage cardiaque mal fait ou bien quand il n'aurait pas fallu appuyer sur un point de compression pour arrêter le sang, etc. bref, il s'agit là d'une véritable formation et non pas de présence de quelques heures à des cours théoriques...
Qu'on veuille apprendre à un Français à appeler les services d'urgence quand il est témoin d'un accident, ne doit pas seulement être réservé aux futurs conducteurs : cela doit être enseigné dans l'enseignement secondaire, AU PLUS TARD ! car, quand on arrive à 18 ans et qu'on l'ignore... désolée, mais il est déjà trop tard !!! le jeune adulte, s'il n'a jamais appris ne serait-ce qu'à se présenter quand il téléphone, ne parviendra jamais à être compréhensible pour la personne qui recevra son appel au standard des urgences ! cf. quand nos jeunes adultes nous téléphonent et qu'ils nous parlent sans même demander s'ils sont au bon numéro et s'ils s'adressent bien à la personne qu'ils désirent - dans certaines familles le fait de croire parler à maman et se retrouver en ligne avec papa sans le savoir parce qu'on a pas laissé le temps à la personne qui a décroché de parler pose quelques fois de graves soucis au jeune qui appelle ;)... pas d'inquiétude, je tairai les noms ;) mdrrrr !
De plus, il est aisé d'enseigner tous les rudiments des premiers secours aux enfants (dans mon cursus scolaire j'ai eu le droit, comme beaucoup, aux notions de sécurité de base et aux notions de base des premiers secours, alors pourquoi avoir arrêté ces 2 formations là ;) ?
 
Et aussi quelle idée étrange d'estimer qu'il faille systématiquement un défibrillateur dans tous les lieux publics quand personne n'en connait le fonctionnement !! tout comme nous savons tous que cet appareil, mal utilisé, est plus dangereux pour la victime qu'efficace !! encore une logique incompréhensible et coûteuse pour ceux qui doivent payer... pour le contribuable, donc ;)). Bientôt il faudra certainement en mettre un dans chaque voiture ;)...
 
Bisous,
@+
Sab