18 novembre 2018

Emile Zola : Le Bouton de rose

Ah que coucou !

Comme annoncé déjà, Emile Zola est l'auteur de 3 pièces de théâtre. Avec celle-ci, voici la dernière... et je dois avouer qu'Emile Zola ne m'a jamais fait autant rire que là !

accessible au téléchargement en cliquant ici
Format : pdf
Langue : Français

Ribalier et Brochard sont les propriétaires du restaurant-hôtel Le Grand-Cerf. Alors que Ribalier est un "chaud lapin" comme pourraient le confirmer les habitants des environs, Brochard, lui, a choisi la voie du mariage et c'est le jour de ses noces avec Valentine que la pièce commence...

Quand on est patron... il n'y a pas de jour de congé, il n'y a pas d'horaire, il n'y a pas de "raisons familiales" qui tiennent. Si on veut que l'affaire marche... eh ben... faut être prêt à travailler même si on a prévu d'aller se coucher (et de dormir)...

Alors qu'il célébrait sa noce, arrive un courrier pour Brochard qu'on lui dépose dans sa chambre de "garçon"... dans ce courrier, un fournisseur annonce qu'il ne pourra pas honorer la commande de chapons et qu'il y a une grosse vente de volaille sur le marché du Mans le lendemain....

Alors que Ribalier tente de faire comprendre qu'il est tard, qu'il a sommeil et qu'il veut dormir à tous ces gens qui entrent dans sa chambre parce que, une des "excuses", "on a vu de la lumière" ;)... Brochard, lui, au lieu d'accompagner sa jeune épouse dans leur chambre nuptiale, transite par sa chambre d'avant et découvre la lettre qu'il lit... il apprend non seulement que Gaillardin ne pourra pas livrer les chapons mais qu'il y a, le lendemain, une vente exceptionnelle de volailles sur le marché du Mans. Il faut donc qu'il s'y rende au plus vite.

Brochard s'occupant des fournisseurs et Ribalier s'occupant du côté commercial de l'affaire, Ribalier, malgré qu'il le propose à Brochard, ne peut se rendre au Mans à la place de son associé (il risquerait de payer les chapons bien plus que leur prix)... ce voyage ne gênerait pas tellement Brochard s'il n'y avait pas Valentine, sa douce, innocente et jeune Valentine... Brochard demande donc à son associé, au plus grand étonnement de Ribalier, de veiller sur la vertu de son épouse en son absence....

Mais voilà... Valentine a tout entendu et... elle n'apprécie pas qu'on veuille la surveiller ! alors, à votre avis, Brochard, aura-t-y ou n'aura-t-y pas de cornes ??? surtout que le lendemain, on attend plus de 60 officiers pour ripailler... et que Jules... le neveu de Ribalier que Valentine connaît bien, est... ;)

Bonne lecture !

Bisous,
@+
Sab

16 novembre 2018

J. K. Rowling : Les Contes de Beedle le Barde

Ah que coucou !

Aujourd'hui je ne vous propose pas de télécharger un e-book gratuit (droits d'auteur obligent)...

accessible directement à partir du site de l'éditeur : Gallimard

Ce livre, je ne le conseillerais nullement à des enfants de 9 ans, même si ceux-ci sont des fans d'Harry Potter car les 5 contes sont mal écrits. Oui, ce n'est pas parce qu'on commence une histoire par "il était une fois..." que le texte est automatiquement à classer dans les contes et/ou livres pour enfants. De plus, ils ne correspondent nullement à ce que des parents peuvent espérer des contes pour enfants !
Nous lisons les contes pour nos p'tits bouts, nous les encourageons à lire une histoire, non pas pour pouvoir dire ensuite : "mon enfant lit une histoire tous les soirs tout seul" mais pour que nos enfants puissent s'endormir calmement, sereinement tout en oubliant leurs petits soucis de la journée (la maîtresse qui n'a pas dit que le dessin était beau ; Mamy qui a oublié de le laisser verser le sucre dans le verre gradué, etc.). Il faut donc à nos chérubins des histoires qui les fassent rêver, qui les mènent dans un "ailleurs" où tout est beau et où tous les méchants sont punis. Ces 5 "contes" ne correspondent nullement à cette attente des parents.

Pouvons-nous toutefois les conseiller à un public plus âgé en remplaçant le nom "conte" par "nouvelles" ?
Peut-être s'il n'y avait pas, à la suite, cette "moralité" que l'on trouve à la fin des contes traditionnels que l'auteur prétend être écrit ici par le célèbre Albus Dumbledore, ce célèbre directeur de l'Ecole des Sorciers Poudlard, grand ami d'Harry Potter. Nous nous attendons donc à une analyse rigoureuse (un directeur d'école et ancien professeur, cette "moralité" et "analyse" doit correspondre, dans le cas présent à une excellente analyse structurée du monde des sorciers). Or qu'y trouvons-nous ? un résumé du conte que nous venons de lire accompagné de quelques notes de "bas de page" pour faire "plus vrai".

L'idée de départ est bonne... cela aurait pu ouvrir sur des "contes" très originaux et très enrichis par une "autre culture". Elle aurait pu ouvrir l'esprit du lecteur plus encore vers la multi-culture, colorée par un monde imaginaire. L'idée d'utiliser Dumbledore aurait pu permettre d'accroître le nombre de lecteurs parmi un public plus âgés que le lecteur lambda d'Harry Potter. L'utilisation du personnage de Dumbledore dans une telle atmosphère, aurait pu introduire les livres d'Harry Potter chez des non-fan inconditionnels d'Harry Potter.
Hélas ou pas (selon si nous sommes nous-mêmes fans de la saga d'Harry Potter ou non), force est de constaté que cette idée, telle qu'elle a été menée dans ce recueil, offre plus à la littérature mondiale un bide culturel supplémentaire...

Bisous,
@+
Sab

14 novembre 2018

Tolstoï [Contes & Fables] : Le rôle le plus difficile

Ah que coucou !

Voici une discussion vieille comme le monde ;)... entre l'homme et la femme, qui en fait le plus ? qui travaille le plus durement ???
Et bien cela doit être une discussion que Lev Tolstoï a souvent avec sa propre épouse, parce qu'il a réussi, là, à son époque, a démontré que la journée d'un homme est bien plus tranquille que la journée pour une femme ;p...

accessible à la lecture / téléchargement en cliquant ici
Format : pdf
Langue : Français

Bonne lecture !

Bisous,
@+
Sab

12 novembre 2018

Guy de Maupassant [Au Soleil] : Le Creusot

Ah que coucou !

Le Creusot est un des sites industriels le plus anciens de France (pour ceux qui veulent des informations sur Le Creusot d'hier et d'aujourd'hui, cliquez ici) que Guy de Maupassant est allé visiter. De cette visite l'auteur retient surtout les Aciéries et ses hauts-fourneaux qui dégagent une "fumée épaisse"...

accessible à la lecture / téléchargement en cliquant ici
Format : pdf
Langue : Français

Et voilà nous avons terminé ce recueil consacré aux voyages de Guy de Maupassant...

Bonne lecture !

Bisous,
@+
Sab

10 novembre 2018

Honoré de Balzac [Portraits et Critique littéraire] : le Feuilleton des journaux politiques

Ah que coucou !

Pendant quelques semaines Honoré de Balzac participait activement, en tant que critique littéraire, au Feuilleton, une revue littéraire qu'il avait co-fondée avec Victor Varaigne, Emile de Girardin et Hippolyte Auger en 1830 (plus de détails dans la préface). Dans l'e-book suivant je vous propose aujourd'hui de lire les critiques dont il est l'auteur :

accessible à la lecture / téléchargement en cliquant ici
Format : pdf
Langue : Français

Même si ici Honoré de Balzac parle de nombreux ouvrages dont la plupart sont restés dans l'ombre (et d'après sa critique : une chance !) nous en apprenons beaucoup, autant sur l'homme que sur l'écrivain et pouvons corriger, de ce fait, certaines petites erreurs que nous avons apprises le concernant - plutôt, concernant sa façon de travailler... oui, Honoré de Balzac nous enseigne ici le rôle et les devoirs de tout écrivain...

Bonne lecture !

Bisous,
@+
Sab

8 novembre 2018

Tolstoï [Contes & Fables] : Les deux Juifs

Ah que coucou !

Tolstoï, n'étant pas antisémite et luttant pour la bonne entente entre les peuples, il est tout à fait normal qu'il ait choisi, dans cette histoire, 2 frères juifs afin de montrer à tous ces contemporains (n'oublions pas qu'à son époque la mode était à l'antisémitisme) qu'un Juif, comme tous les autres individus, a des défauts et des qualités...
Donc, dans cette histoire dans laquelle il aurait pu ne pas mentionner ni la race, ni la religion, des 2 frères, il cherche à faire réfléchir le lecteur sur la meilleure façon de partager un héritage... oui, 2 frères, 2 familles différentes, 1 champ, 1 récolte... est-il équitable de partager en 2 parts égales ? ou n'est-il pas plus profitable à tous, de mettre la récolte en commun afin de subvenir aux besoins de tous les héritiers ???
Et bien voici ce qu'ont décidé les 2 frères :

accessible à la lecture / téléchargement en cliquant ici
Format : pdf
Langue : Français

Bonne lecture !

Bisous,
@+
Sab

6 novembre 2018

Guy de Maupassant [Au Soleil] : En Bretagne

Ah que coucou !

Dans cette nouvelle Guy de Maupassant nous narre la Bretagne (plutôt le Morbihan) de son temps, avec ses croyances, ses superstitions et ses sites...

accessible à la lecture / téléchargement en cliquant ici
Format : pdf
Langue : Français

Bonne lecture !

Bisous,
@+
Sab

4 novembre 2018

Régine Desforges : Le Cahier volé

Ah que coucou !

Au moment où j'écris ce billet, je continue encore à me demander s'il est pertinent de proposer ce livre au téléchargement... Si le public n'était qu'adulte, je ne me poserais nullement la question... seulement, voilà, parmi les lecteurs il y a des adolescents ainsi que des jeunes adultes... nullement là une volonté de censure mais le fait de savoir qu'il faut, au préalable, avoir quelques connaissances de la vie avant d'aborder certaines œuvres fait que, pour le moment, je ne vais pas proposer cet ouvrage au téléchargement... peut-être que, d'ici à ce que ce billet apparaisse sur mon blog, j'aurais changé d'avis et qu'apparaîtra alors la notion du "cliquez ici"... peut-être que je changerais d'avis plus tard, longtemps après avoir mis ce billet en ligne... allez savoir...


Léone est une ado dans les années fin 40, début 50 qui se réjouit de ces prochaines grandes vacances. Avec sa famille composée de son père (qui travaille pour une entreprise qui l'envoie régulièrement en Guinée), de sa mère, de sa petite sœur Catherine et de son petit frère Lucas, habite aussi leur grand-mère maternelle (la grand-mère paternelle vivant dans un hameau non loin de chez eux +/- 10 km). La petite ville (dans la Vienne) dans laquelle elle vit s'appelle Montmorillon. Elle va au collège privé tenu par des religieuses.
En ce dernier jour de classe, un de ses amis, Jean-Claude, vient la chercher.
Comme d'autres garçons, Jean-Claude est amoureux de Léone. Mais voilà, Léone est encore dans une période de sa vie où elle se cherche... où elle se demande qui elle est... où elle est avide d'expériences nouvelles... les garçons l'intéressent dans le sens où elle se demande qui ils sont ; les garçons l'intriguent dans le sens où elle voudrait comprendre ce que les "adultes" appellent "les relations entre homme et femme"... bref, c'est sa soif d'apprendre, sa curiosité, qui l'entraînent dans ses premiers émois amoureux pendant cet été de ses quinze ans...

Mais Léone ne ressent toutefois pas d'amour envers les garçons... elle préfère son amie : Mélie ! avec laquelle elle partage son amour de la lecture, ses caresses, ses baisers...

Léone a l'habitude, et cela depuis de nombreuses années, de tenir un journal intime (il s'agit d'un cahier sur lequel elle écrit tout ce qui lui passe par la tête et qu'elle dissimule dans son coin du grenier). Catherine, elle, a l'habitude de "taquiner" sa grande sœur... et elle ne trouve rien de mieux que de montrer ce cahier à un de ses amis qui, ami avec Alain, permet à ce dernier de le dérober. Et c'est quand l'abbé C... menace de porter plainte contre Léone que celle-ci s'aperçoit de la disparition du dit-cahier (l'homosexualité en France étant interdite jusqu'en 1982)... et l'abbé C a expliqué aux gendarmes qu'il détenait la preuve de cette "mauvaise conduite contre nature" dans un écrit de Léone que possède Alain...

Petite ville de province... les bruits et les rumeurs vont bon train même si le contenu du dit-cahier ne propose pas la prose pornographique tant espérée et attendue par certain (vu qu'ils se mettent à fantasmer sur les écrits tout en traitant Léone de "traînée", "salope", "putain" avant même d'en connaître le contenu)... et toutes ces attaques perfides et permanentes font que Léone et Catherine ne pourront pas regagner leur collège à la rentrée, font que les parents tentent d'éloigner leurs enfants de Léone, font que même des gamins se mettent à lui jeter des cailloux...

Pour mettre fin à toute cette "violence" Alain propose de rendre son cahier à Léone, sous conditions :
  • La première fois, le rendez-vous est fixé sur le terrain de tennis où elle doit se rendre pour 17h00 sous peine de se faire violer par tous les garçons : il exige que Léone fasse des excuses publiques à Jean-Claude (qu'elle avait griffé la vieille parce qu'il avait tenté de l'embrasser sans son consentement) et qu'elle ne revoit plus jamais Mélie - Léone l'envoie si bien balader qu'Alain la blesse à la tête avec une bouteille...
  • La seconde fois, c'est Léone qui décide d'aller chercher son cahier l'après-midi même où Alain convoquait tous les habitants pour leur en lire quelques extraits... Alain exige de Léone qu'elle abandonne Mélie... Léone se rebiffe...
  • La troisième fois, c'est la mère à Léone qui fait les "démarches" auprès de la mère d'Alain pour récupérer le cahier : Alain accepte de le lui rendre à condition que tous les cahiers soient détruits et brûlés et que Léone promette ne plus revoir Mélie... Sous l'autorité de sa mère Léone ne peut qu'obéir et elle détruit ses cahiers ; toutefois c'est sa mère, qui "promet" de veiller que Léone ne rencontre plus Mélie...
Les premiers jours sa mère a réussi à empêcher que Léone se rende chez Mélie... mais le temps passant, elle relâche sa surveillance ce qui permet à Léone et à Mélie de se retrouver et de s'aimer...
Mais ces "visites" raniment l'animosité des habitants contre Léone (population qui n'est plus excitée par Alain et sa mère qui ont quitté la ville quelques mois plus tôt) et c'est suite à de nouvelles violences contre Léone qu'arrive une lettre de son père les avertissant que toute la famille part vivre un an en Guinée...

Cet ouvrage ouvre non seulement le dialogue sur l'homophobie, qu'il soit latent ou non, et qu'il dénonce mais aussi sur ces "on-dit", "on-dénonce-sans-preuve", la peur du "quand-dira-t-on" qui fournit la honteuse excuse à certains pour fermer les yeux sur le comportement de toutes ces "pseudo" bonnes-âmes qui n'ont de "bonnes" que le nom et qui prônent plus la violence contre ceux qui n'acceptent pas d'obéir à leurs commandements que le respect de la démocratie, de la liberté, des droits de l'Homme... bref, ce livre rappelle toutes ces personnes stupides qui n'hésitent pas à mettre au pilori tous ceux qui ne partagent pas leurs idéaux, leur conception de la vie...

Livre à conseiller !!

Bisous,
@+
Sab

2 novembre 2018

Tolstoï [Contes & Fables] : L'Assemblée l'a décidé

Ah que coucou !

Tous, nous connaissons ce dicton : "Les absents ont toujours tort". Dans cette histoire il est question de nommer le maire pour le peuple des moutons... mais voilà... aucun mouton n'est présent... seuls assistent à cette assemblée le peuple des fauves... et, à votre avis, qui est devenu maire ?
Et bien vous le saurez en lisant ces quelques lignes :

accessible à la lecture / téléchargement en cliquant ici
Format : pdf
Langue : Français

Oui, je n'ai pas trouvé la version originale... elle doit sûrement se trouver parmi sa correspondance... Quelqu'un est volontaire ?

Bonne lecture !

Bisous,
@+
Sab

31 octobre 2018

Edouard Laboulaye [Les Derniers Contes Bleus] : Les trois Brus

Ah que coucou !

Quand nous lisons ce conte, nous comprenons tout de suite les raisons pour lesquelles il se trouve dans un recueil nommé "Contes bleus" ;)... oui, celui-ci apprend à nos p'tits gars qui jouent à être des p'tits hommes comment se comporter quand les épouses ne s'entendent pas avec leurs belles-mères... bon, à charge de la maman qui le lit à son p'tit ange, de lui expliquer qu'il y a d'autres moyens, offrant plus d'avantages et de réussites, beaucoup moins expéditifs pour que l'amour de leur vie puisse s'entendre avec l'autre amour de leur vie, sans se prendre la tête, sans s'énerver, sans se retrouver coincé entre deux feux qui ne tirent jamais à blanc ;)...

accessible à la lecture / téléchargement en cliquant ici
Format : pdf
Langue : Français

Bonne lecture !

Bisous,
@+
Sab